Grégory Salinger : comment MSN est devenu leader en France

Entrepreneur dans le digital depuis le début des années 1990, Grégory Salinger est passé par Pathé, France Télécom (où il est à l’origine de la plateforme de jeux en ligne GOA) et ChateauOnline (site e-commerce spécialisé dans le vin) avant de prendre la direction de MSN France en 2001. A cette époque, le portail peine à trouver son public, restant loin derrière des sites comme Lycos, Voilà ou Yahoo en terme d’audience. En quelques années, Grégory Salinger est parvenu à redresser cette situation et à hisser la plateforme comme premier portail web en France. Ainsi, jeudi 28 février, il est venu présenter aux étudiants de SUP’Internet la stratégie mise en place pour parvenir à ce résultat.

Identifier les cibles, adapter la stratégie

En 2001, les portails ressemblaient davantage à des annuaires fourre-tout peu ergonomiques, multipliant les catégories, qu’aux pages à l’interface lisible que nous connaissons aujourd’hui. MSN France n’échappait pas à la règle. Malgré diverses campagnes (télévision, radio, presse écrite) et partenariats, MSN France restait à la marge en termes d’audience. La première idée de Grégory Salinger et son équipe aura été de mieux identifier leur cible, à savoir les 12-25 ans, plus habitués à l’outil Internet et donc plus susceptibles d’utiliser le portail. La stratégie qui en a découlé a ensuite été simple : réduire le nombre de catégories traitées en interne, faire appel à des prestataires/partenaires spécialisés pour aborder les sujets non-traités et adosser de nouveaux usages et outils à la plateforme : Messenger, Hotmail… En parallèle, MSN France s’est associé à une multitude de produits et évènements proches de la cible (marques de sodas, films, manifestations sportives…) afin de mettre en avant la marque.

La formule s’est révélée largement payante : en 2003, MSN France est rentable financièrement. En 2006, le chiffre d’affaires de l’entreprise équivaut à six fois celui de 2001, et l’audience est passée de trois à douze millions de visiteurs uniques par mois. Un succès imputable à cette stratégie très adaptée, entièrement lié au travail de prospection et d’étude de Grégory Salinger et de son équipe, puisque sur la même période (2001-2006), MSN Allemagne n’a pas réussi à décoller.

Un succès renouvelable aujourd’hui ?

Internet a largement évolué depuis 2006, la révolution majeure dans les usages étant l’explosion des réseaux sociaux. Les portails se doivent donc d’évoluer en conséquence. Grégory Salinger s’appuie sur l’exemple récent de Melty, qui a su associer réactivité et proximité forte avec le lectorat.

Aussi, selon lui, les portails web à venir devront être toujours plus à l’écoute des tendances et besoins du moment des utilisateurs. Internet est un milieu très mouvant, dans lequel il n’existe pas de stratégie applicable clé en main. C’est à l’entrepreneur de faire preuve d’intuition pour savoir ce qui pourra éventuellement marcher dans un futur proche.

gregory_salinger.jpgGrégory Salinger devant les étudiants de SUP’Internet

Poster un commentaire :

(Si vous n'avez pas encore écrit de commentaire ici, vous devez être approuvé par le propriétaire du site avant que votre commentaire n'apparaisse. En attendant, il n'apparaîtra pas sur le site. Merci d'attendre).

*



Current day month ye@r *